Les complots politiques ont toujours émaillé le champ politique Sénégalais.

Le plus émouvant qui a suscité autant de réactions est l’affaire du salon de beauté sweat beauty ou le leader du PASTEF Ousmane Sonko est accusé de viol par la masseuse Adji Sarr.

Cet après midi au grand théâtre , invité à animer la conférence religieuse des femmes de BBY-PIKINE,sur le thème : » les femmes vertueuses peuvent-t-elles faire la politique ,Tafsir Abdourahmane Guaye a évoqué le dossier Ousmane Sonko-Adji Sarr sans pour autant le citer nommément.

Dans sa communication,en réponse au thème il a dit: »si faire de la politique , c’est envoyer une jeune fille filmer vos adversaires pour que vous vous accrochez sur ces faits afin de les détruire,Islam ne le permet pas. Donc par cette voie c’est pas permis ni à l’homme ni à la femme de faire la politique », a-t-il précisé.

D’autre part, poursuit-il,les chartes définies par l’islam permettent bien à la femme comme à l’homme de faire la politique si » faire de la politique c’est: »servir la communauté, ne pas se servir des milliards du gouvernement,ni de ses pouvoirs, a laissé entendre Tafsir Abdourahmane GUAYE.

Toujours dans sa communication il a dit aux politiques sénégalais sa peur,son inquiétude et son regret de la « pratique actuelle de la politique au Sénégal »qui ne ressemble à rien d’autre qu’ à une « chasse aux sorcières ».

Ne l’oubliez pas,chaqu’un de nous ,devant Dieu répondra des actes qu’il a commis, a -t-il lancé à l’endroit des politiques .

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici