La COJECAR a fait face à la presse cet après .

L’ occasion a été saisi par ces cadres républicains  pour se prononcer sur le forcing de l’opposition à vouloir coûte que coûte tenir demain vendredi 17 juillet  à la place de la nation sa deuxième manifestation.

En défenseur  des valeurs de la République ,la COJERCAR avertit l’opposition .

« Le Sénégal est un États de droit et force restera à la loi »,a  averti le Président Samba Ndong.

Dans la même lancée il a laissé entendre que : « on ne laissera pas ce pays dans les mains des gens sans projets ,des menteurs, des politicards, dont seulement, la haine réunit »

« Le Sénégal n’as pas besoin des leaders comme ces vendeurs d’illusions ».

Et cela , poursuit-il : « la   jeunesse en est consciente car,demain,ils vont pas descendre pour ces politiques comme Ousmane SONKO qui a envoyé ses enfants à Riyad pour étudier et  les faire tuer ». « Non, ne vous faîtes pas tuer par ces gens », signe-t-il.

Dans son appel il a accusé le leader du PASTEF de recruter des rebelles et tueurs .Ainsi il déclare, face à cette situation, « les forces de l’ordre resteront déterminées », avertit -il.

La COJECAR dit être bien engagée pour le combat de la préservation de la République : « Et nous n’hésiterons pas si  besoin de répondre pour œil pour œil et dans pour dans car comme Yewwi nous avons ce pouvoir »,a -t-il indiqué.

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici