Le ministre de la communication , Maître Moussa Bocar Thiam s’est exprimé ce jour sur l’arrestation du journaliste Pape Alé Niang.

Selon le ministre de la tutelle,: »Est-ce que pour des raisons ou de penchant politiques devrait-on se permettre de laisser faire les dérives ? Il faut savoir que la liberté d’expression est une liberté encadrée parce que limitée par des exceptions prévues par la loi et le règlement, notamment le secret défense, la sécurité nationale »,
Par ailleurs, le ministre a évoqué de l’article 5 du code de la presse qui stipule : « le journaliste a droit au libre accès de toutes les sources d’information, d’enquêter sans entrave sur tous les faits d’intérêt public sous réserve du respect du secret défense, du secret de l’enquête et de l’instruction ». 

Le ministre n’a pas manqué de recadrer les associations des médias qui ont lancé la lutte pour la défense de la liberté d’expression et la libération de Pape Alé Niang;« ce n’est pas tout combat d’un journaliste qui est celui de la corporation. »

Maître Moussa Bocar Thiam a tenu ces propos ldevant le Grand Jury, à la rfm.

BIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici