La Méga coalition And Gueusseum-Intersyndicale des agents des collectivités territoriales après 96h de gréves, maintient sa stratégie de «  Radicalisation » de lutte pour « l’harmonisation des augmentations de salaires ». Elle renouvelle, ainsi les « 96h de grèves, les 15, 16, 17, 18 novembre  dans le secteur des collectivités territoriales, annonce ce communiqué parvenu à Depeche Afrique. Ceci pour faire face au ministre des collectivités territoriales qui ,précise-t-elle, reste toujours dans son  : « mutisme  ,manque de considération envers les travailleurs ».

Les 96h de grèves seront suivies de 48h dans le secteur de la  santé, les 17 et 18 Novembre, indique le texte reçu.

La Méga Coalition a marqué sa satisfaction par rapport aux réactions confortables du ministre de la Santé, Marie Khemesse Ndiaye : «  la méga coalition félicite le Ministre de la santé et de l’action sociale pour avoir déployé d’immenses efforts afin de  trouver une issue heureuse à la crise qui secoue le secteur de la santé et des collectivités territoriales privant les populations de soins et d’actes d’Etat civil durant une période particulièrement difficile », lit-on du communiqué reçu.  

Abordant son  cinquième plan d’action , pour « l’harmonisation des augmentations de salaires à tous les travailleurs sans aucune discrimination et la prise en charge correcte des foyers de tensions à Matam, Talibou Dabo et EPS de Mbour (Plymed) qui n’ont que trop duré », la méga compte tenir une marche national le 23 Novembre, selon le texte .  

Dans ce cinquième plan d’action,la méga coalition , poursuit la «  rétention d’informations sanitaire et sociale ainsi que le boycott des sessions, supervisions, formatio8n …,signe le texte reçu.

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici