Le procureur de la République s’est prononcé cet après midi sur la mort de François Mancabou membre de la « Force spéciale », organe privé sensé de s’occuper de la sécurité de Yewwi.

Dans sa déclaration, Amady Diouf a assuré que « contrairement aux autres inculpés qui ont gardé le calme, le susnommé a violemment cogné le mur et les grilles de la cellule de détention. Les enquêteurs disposent d’images vidéo de 13 minutes qui seront déposées dans le cadre de l’enquête qui sera conduite. Informé du décès de Francois Mancabou des instructions ont été données à la DIC pour déterminer les causes et circonstances exactes du décès »

Alors que son épouse Clémentine Coly et sa famille avancent la thése de la torture,le procureur confirme que le prévenu en question se fesait cogner la tête , lesquelles blessures l’ont motivé son transfert à l’hôpital principal.

Dans la même lancée, il a indiqué que :une autopsie a été ordonnée par le ministère public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici