Arrêté le 17 juin dernier, François Mancabou est comme les 10 autres membres de la « force spéciale » accusé de «participation à un mouvement insurrectionnel » et « atteinte à la sureté de l’Etat ».

51 ans, il est mort hier soir dans les services des soins intensifs de l’hôpital Principal de Dakar.

Il était le seul élément de la «Force spéciale» à n’avoir pas été inculpé ni placé sous mandat de dépôt .

Amnesty, comme sa famille  réclamermnt une autopsie et l’ouverture d’une enquête.

Amnesty dans son communiqué de presse à tenu à préciser que , « les autorités ont agi pour empêcher au médecin mandaté par la famille d’avoir accès au malade et à son dossier médical. » 

Pour rappel, la famille avait affirmé que Mancabou avait été torturé par la police.
BIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici