Dix-neuf personnes tuées , vingt et un autres blessées, c’est le bilan de tirs à balles réelles de la police sur une foule venue châtier les suspects d’un enlèvement d’un enfant Albinos et la mort de sa maman.

Pour disperser cette foule qui veut elle même faire justice car , marre de ces cas d’enlèvements d’albinos à Madagascar,la police a déclaré se conformer à la légitime défense et reconnaît avoir ouvert le feu entraînant ainsi la mort de 19 manifestants.Les faits se sont passés dans la matinée de lundi, devant la caserne de gendarmerie d’Ikongo, où quatre suspects accusés du meurtre d’une femme et du kidnapping de son enfant albinos avaient été placés en détention.

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici