Les inondations au Niger avec l’éclatement du Fleuve Niger ont entraîné de lourdes pertes.Selon les autorités , au moin 45 personnes ont été tuées, 226 000 personnes forcées au déplacement, plusieurs maisons en terre battues, des salles de classe, des greniers et des hectares de rizières tous pris par l’eau.

L’ année dernière, au moins 57 personnes ont été tuées et plus de 132 500 ont été déplacées .

En 2012, 65 personnes ont été tuées et environs 125 000 autres se sont retrouvées sans abri .

Le Niger, comme plusieurs pays d’Afrique sont sujet d’inondations chaque année depuis maintenant des décennies.

Le Premier ministre Brigi Rafini a qualifié la situation de «difficile» et a exprimé son mécontentement que les travaux de réhabilitation antérieurs à la saison des pluies n’aient pas réussi à sécuriser la capitale, Niamey qui est sous l’emprise de l’eau.

«Je pensais que la capitale Niamey était à l’abri des inondations», s’est -elle interrogée.

AKD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici