Le parti socialiste depuis la seconde alternance a été l’ un des partis les plus « déchirés »au Sénégal avec les départs de grands ténors comme l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, la reine de Podor Maître Aïssata Tall Sall, le Maire Bamba Fall, le maire Barthélemy Diaz et autre alliés socialistes á l’image de Docteur Babacar Diop et son mouvement et Malick Noël Seck.
Un an après le décès de l’ancien secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng, l’un des défis majeurs qui interpellent cette grande formation politique est l’unification de la famille socialiste
Sur la question, le maire Banda Diop se dit très optimiste :
« L’unité et l’unification au parti socialiste suit son bonhomme de chemin », nous a-t-il confié.
« Sur la question «je suis très optimiste car nous partageons les mêmes convictions et orientations, a-t-il rassure.
Ainsi signe -t-il : « je reste très, très optimiste que nous allons nous retrouver autour de l’essentiel ».
« Des incompréhensions, des divergences dans un parti ce n’est toujours pas inévitables », a -t-il souligne
Interpelé sur la même question le ministre Alioune Ndoye a laissé entendre :<< Ne soyez pas surpris !>>

Car, poursuit-il « le parti socialiste qui connaît son histoire est fait de ruptures, de retrouvailles comme Senghor et Lamine Gueye….
Cependant affirme -t-il « ce travail incombe á tous les militants qui depuis son quartier doit convaincre d’autre á adhérer au parti socialiste.
Mieux, fait-il savoir :« Plus on est mieux on est fort, dans un parti, il faut avoir un projet de société et des citoyens capables á le porter »
« On peut ne pas s’entendre aujourd’hui, demain, les contextes, les situation les réalités font que les aspérités disparaissent et on se retrouve », a -t-il dit.
Sur ce, dans les jours á venir, l’école du parti compte bien reprendre ses activités de formations qui « impliquera toutes les 138 coordinations du parti » a fait savoir le ministre Alioune Ndoye, Secrétaire National, chargé de la formation.
La mission de cette formation qui incombe á chaque structure du parti se consacrera essentiellement « á plus outillé le militants socialiste » selon toujours le Secrétaire national chargé de la formation.
« Ce sont des cessions très professionnelles qui seront distillées pour préparer le militant socialiste face aux challenges devant nous », a-t-il confié.
« Nous voulons de bons citoyens, d’excellents citoyens qui soient á l’aise sur tout ce qui interpelle le peuple sénégalais », s’est-il exprimé.
Le volet de la formation reste un parcours essentiel pour mieux s’affirmer en politique, c’est dans un tel optique que le ministre Alioune Ndoye Secrétaire National en charge de la formation au PS a laissé entendre : « Nous allons tout faire pour que la politique au Sénégal ,se hisse á un niveau plus que attendu ».

Le parti socialiste malgré les remous, reste, au Sénégal l’un des partis les plus organisés, et qui ne fut pas le débat interne.
Ainsi, face aux débats, le ministre Alioune Ndoye Secrétaire nation chargé de la formation a précisé : « le congrès élu seulement une personne á l’image du Secrétaire General national du parti, le secrétaire national des femmes et celui des jeunes. Les autres membres des autres instances relèvent uniquement de la volonté du Secrétaire général national, a-t-il apporté comme réponse
AGI

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici