Le corps sans vie d’un homme soupçonné d’avoir donné plusieurs coups de couteau à son épouse, a été retrouvé mardi à Ngandiol, un quartier de Khombole . 

C’est la dépouille d’une quinquagénaire qui a été découverte dans la matinée, près de la maison où vivait son épouse avec laquelle il est en instance de divorce, a-t-on appris de source sécuritaire.

C’est près de cette maison qu’il aurait agressé sa femme. Le corps a été transféré à l’hôpital régional de Thiès, pour les besoins de l’autopsie, qui va déterminer les causes de son décès. 

 Un voisin de la femme a confié à la presse que l’homme aurait bu un produit nocif pour se donner la mort, croyant avoir tué son épouse.   Celle-ci présentait des blessures multiples au cou, au bassin et au thorax, selon les constatations des pompiers.  Son pronostic vital était ‘’bon’’ au moment de son évacuation le même jour du centre de santé Fiacre-Coly de Khombole, où elle était admise pour les premiers soins, vers l’hôpital régional de Thiès, a confié le médecin-chef du district Docteur Sitor Ndour. 

‘’Elle était consciente et parlait’’. Avec ce genre de blessure la situation peut changer du jour au lendemain puisqu’il peut y avoir des saignements internes si des organes profonds sont touchés,a-t-il déclaré .

La gendarmerie a ouvert une enquête, pour élucider cette affaire.

BIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici