La campagne de commercialisation de l’arachide a démarré depuis le 25 novembre mais jusqu’à présent aucun point de collecte n’est fonctionnel dans le département de Nioro.

Des points de collecte et des opérateurs ont été ciblés pour assurer la commercialisation de l’arachide. Il s’est trouvé qu’au niveau de ces points de collecte, la fréquentation est nulle.
Des opérations de contrôle sont effectués par le service du commerce départemental de Nioro au niveau des marchés. « Nous effectuons des descente non pas au niveau des points de collecte parce qu’ils existent que de nom mais au niveau des marchés et le constat est le même, on ne respecte pas les prix fixés par l’État », informe Alioune Siby chef de service départemental du commerce de Nioro

Les prix varient entre 225 et 240 francs CFA. « Chez nous, on l’appelle dans notre législation économique (pratique de prix illicite) précise le chef de service départemental du commerce ».

Monsieur Siby invite les paysans d’être patient en attendant que la situation change. « Le retour des chinois sur le marché relève d’une décision hiérarchique, tout ce que je peux faire, c’est d’appeler à la patience les producteurs ». Conclue monsieur Siby

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici