face au contexte mondial d’inflation,  le renforcement des PMES  est une solution », a déclaré ce jour à Dakar le ministre Sénégalais du Commerce ,des Petites et Moyennes Entreprises, Abdou Karim Fofana.

 Car, poursuit -t-il : « plus nous produisons plus nous sommes indépendants et résilients face au choc ».

Sur ce signe-t-il :Nous sommes tenus dans cette dynamique de soutenir et d’accompagner nos  PEM. Nous n’avons pas le choix si nous volons que notre économie soit résiliente, si nous voulons partager les fruit de la croissance ».

 Les PME représentent  99 % du tissus économique national mais peinent à jouer pleinement leur rôle pour  faute de financement .

Elles ne captent que 9% des financements à cause des contraintes classiques liées à l’accés au financement auprès des institutions financières.

Le Sénégal qui ambitionne d’avoir des « PMES fortes » selon le ministre, Abdou Karim Fofana   s’engage à renverser cette tendance.

A cet effet le ministre a rappelé les efforts consentis par l’Etat du Sénégal à l’image de la renonciation aux taxes.

C’est dans cette dynamique qu’intervient cette forte décision du Chef de l’Etat d’injecter 550 milliards de francs CFA pour atténuer le coût de la vie et soulager les ménages face aux chocs liés à  l’inflation ainsi que la réduction à 20% du coût du loyer qui a atteint   200% depuis la baisse de 2014.

Les nouvelles décision qui entrent en vigueur des 2023 ont été  prises avec « concertations des acteurs à la base », a précisé le ministre sénégalais du commerce,des petites et moyennes entreprises,Abdou Karim Fofane qui s’exprimait en marge d’un atelier sur l’ « accès au financement des PMEs organisé par l’ADÉPME et la GIZ.

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici