Ce Lundi 8 Août ,le Front National pour la Défense de la Constitution a appelé à de nouvelles séries de manifestations contre la junte militaire au pouvoir, le 14 août pour interpeller l’Union Européenne sur la confiscation du pouvoir par l’armée , et le 17 en Guinée.

Le ministre guinéen de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Mory Condé, par un arrêté signé le 6 août dernier et rendu public en cette même datte lundi, la dissolution du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution).

Selon le gouvernement, «depuis sa création le 14 octobre 2019 pour, dit-il, protester contre l’éventuelle modification de la Constitution de 2010, le mouvement de fait dit Front National pour la Défense de la Constitution s’est toujours illustré par la voie de violence sur les personnes, la dégradation et la destruction des biens publics .

Dans la même lancée le ministre Mory Condé, déclaré que le FNDC pose «des actes d’incitation à la haine ou à la discrimination contre les personnes en raison de leur origine ou leur idéologie. ce groupement de fait, à travers ses activités, a provoqué des manifestations armées sur les voies et lieux publics, ayant les agissements d’un groupement de combat ou de milices privés».

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici