Les élections législatives à venir suscitent beaucoup d’ engouements .En perspective des violences sont visibles relatives à l’invalidation de la liste de YAW .

Sur ce , la Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité dans un communiqué rendu public cet après midi ’’condamne toutes formes de violences’’ et ’’demande aux acteurs politiques l’apaisement dans les discours’’ .

La tenue d’élections est un indice de démocratie pour un pays’’. 
 ’’L’installation et le maintien d’un climat apaisé durant tout le processus électoral sont la garantie d’une paix durable et d’une bonne gouvernance’’, a souligné ETTU JAMM.

’’Ettu Jamm’’ (Espace de paix et de dialogue pour des élections apaisées au Sénégal) a tenu à déploré le fait que ’’le dépôt des listes de candidatures installe le pays dans une certaine agitation et frilosité (…)’’, ce qui rend ’’cette période pré-électorale très sensible et ouverte à une probabilité de violences’’, a-t-il alerté.
 

Sur ce la plateforme appelle  » les partis et coalitions de partis, les acteurs politiques et indépendant à ’’faire en sorte que cette période se passe dans le calme et la sérénité, le respect strict des textes en vigueur pour les listes de candidatures ainsi que les conditions de dépôt de ces listes dans la transparence et la démocratie’’. 

 La Plateforme, ETTU JAMM coordonnée par l’ONG Femmes Africa Solidarité(FAS) regroupe cinquante organisations de la société civile féminine.’’

IMS


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici