Ce matin très tôt dans les rues ,la société civile et les organisations politiques qui dénoncaient une prolongation de la transition se sont confrontés aux forces de l’ordre ,bilan :une cinquantaine de morts et plus de 300 blessés  » selon les chiffres rapportés par le chef du Gouvernement.

Pour rappel ,cette manifestation n’était pas autorisée.

Déterminé à maintenir l’ordre,le gouvernement est passé à la vitesse supérieure en décrétant un couvre -feu à Niamena et dans plusieurs villes qui ont également manifesté contre une prolongation de la durée de la transition au Tchad.

Le gouvernement « fera régner l’ordre sur l’ensemble du territoire et ne tolèrera plus aucune dérive d’où qu’elles viennent », s’est exprimé le chef Saleh Kebzabo de gouvernement qui a dénoncé une » tentative de soulèvement armé » contre le pouvoir sur place.

Sur ce il a promis que les responsables, des insurgés seront tous traduits en justice.

GAY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici