Ils ont échoué à mobiliser la population autour de leur projet anti-démocratique qui est d’empêcher la tenue des Législatives du 31 juillet 2022. Yewwi Askan Wi souhaite éviter le résultat des urnes au soir du 31juillet, à cause de notre score des élections locales de janvier 2022 qui a vu Bby gagner 38 départements sur 46« ,s’est exprimé Abdou Karim Fofana suit à la manifestation avortée de l’opposition Sénégalaise.

« L’ image d’Ousmane Sonko escortant ses enfants pour les conduire à l’école est en décalage à son appel au sacrifice et à l’insurrection à la jeunesse qu’il jette devant chaque situation politique ou judiciaire à son désavantage face aux risques dus aux manifestations. Il a fini de prouver son égoïsme et son irresponsabilité«, a inscrit le ministre ,Abdou Karim Fofana  qui affirme que le : le refus de se soumettre aux décisions de Justice, les appels au non-respect des décisions administratives, même confirmées par la Cour Suprême, et surtout la prolifération des groupes armés circulant à Dakar à la solde d’hommes politiques en mal de popularité, confortable leur position de vouloir brûler ce pays.

« Le spectacle de ce jour a mis en scène des comédiens qui ont tenté d’esquisser une tragédie démocratique sans prise avec la réalité du Sénégal. Enfin, il a aussi été noté des appels sur les réseaux
sociaux à l’attaque des sous-préfectures, préfectures et gouvernances. Les auteurs de ces appels doivent être cueillis par les forces de l’ordre et traduits devant la Justice. Ils souhaitent un scénario
malien en lieu et place de l’arbitrage du peuple dans les urnes. Leurs actes sont inacceptables dans une démocratie » a fustigé Abdou Karim Fofana suites aux affrontements violents avec l’appel à manifester de Yewwi – Wallu malgré l’interdiction de l’autorité préfectorale.

AKD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici