Arrêtés suite à la manifestation non autorisée du vendredi 17 juin, l’activiste Guy Marius Sagna et ses camarades sont libre.

Hier, tard dans la soirée, le vertic est tombé.

Ils ont été condamnés à une peine d’un mois de prison avec sursis.

BIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici