deuxieme congrès du CLP

Le Sénégal prépare à renouveler le mandat de l’Assemblée Nationale le 31juin 2022.

En marge de ces élections le nombre de députés passe à 172.

Le Président de la Convergence Libérale Sérigne Mbacké Ndiaye ,en marge du congrès de son parti a annoncé la suppression des salaires des députés car dit-il ,un député ne doit pas avoir de salaire parce qu’il ne travaille pas plus de trois mois dans l’année.

D’autre part précise -t-il, cela va stopper cette course effrénée des partis politiques dans ce pays .

Le président Sérigne Mbacké Ndiaye n’est pas d’avis du nombre des partis politiques qui aujourd’hui sont a 400. Dans la même logique il n’est pas pour l’augmentation du nombre des députés , le patron du CLP suggère plutôt une restriction du nombre à 100, précise-t-il.

Et mieux,il prône que les députés soient élus par la base .Ainsi le Président Sérigne Mbacké décréte la suppressison de la liste nationale et banit la formule : »je suis le député du Président « .

Dans cette logique d’une gouvernance au service de l’émergence du Sénégal , le leader du CLP propose un gouvernement de 15 ministres avec de grands ministères viables .

« Dans un pays comme le Sénégal , où tout est à faire ,tout est priorité, 40 ministres c’est trop, décrit- il.

« On ne vit pas le Sénégal de nos rêves,il faut une gouvernance forte et agressive au service de l’émergence du Sénégal »,a soutenu Sérigne Mbacké Ndiaye,patron du CLP.

Pour la suppression du salaire des députés, Sérigne Mbacké Ndiaye a tenu à préciser : » cette conception n’est pas mienne c’est une proposition de Maître Abdoulaye Wade en 1976 en marge du congrès du parti démocratique à Kaolack .

Serigne Mbacké Ndiaye est revenu sur la limitation du nombre du mandat du Président de la République. Il est resté clair sur sa position et a interpellé le code concencuel Kéba Mbaye de 1992 qui a tranché cette question , a-t-il précisé.

Le CLP banit les coalitions au Sénégal, désormais les partis politiques doivent aller seul aux élections car c’est cela qui va nous mener à une rationalisation des partis politiques ,a déclaré le président Sérigne Mbacké Ndiaye.

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici