Le chef de l’État c’est prononcé contre ces dérives qui depuis quelques temps engloutissent dans un tournant incertain le devenir de notre société.

« Notre société est percutée par la violence physique et verbale et la frénésie des fakenews, de la manipulation et des réseaux sociaux. La jeunesse semble en perte de repère allant jusqu’à verser dans le mimétisme de mauvais goût, a souligné devant les lauréats du concours général 2022 »

Dans la même lancée,il a indexé les agressions et casses , nouveaux phénomènes dans le milieu scolaire: « Les agresseurs et les casseurs n’ont pas leur place à l’école ni à l’université. Nous devons tous agir, fermement pour mettre fin à ces dérives ».

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici