Donner de son sang en Afrique , plus particulièrement au Sénégal n’est pas chose facile.

Selon Dr Saliou Diop, « beaucoup de pesanteurs socio-culturelles sont à l’origine d’une telle situation qui ne contribue absolument pas à l’amélioration et à l’efficacité de notre système de santé »a déploré face a dépêche Afrique ,le Directeur du Centre National de Transfusion Sanguine, Dr Saliou Diop.

Car explique -t-il : « sans disponibilité permanente du sang des milliers de malades voient leur prise en charge retardée. C’est les cas de césariennes, d’hémodialyses, de prise en charge d’urgence de cas d’accidentés de la route ».

Il faut dit-il pour rendre plus résiliente notre système de santé assoir une « culture de don de sang comme c’est le cas en Europe » .Ceci permettrait une disponibilité en temps réel  de ce liquide vital  précieux  et prendre à temps échu les patients , a-t-il fait savoir.

Aujourd’hui,le Centre National de Transfusion Sanguine ,CNTS traverse des «  moments un peu difficiles », a confié à Dépêche Afrique le Dr Saliou Diop. «  Nous avons eu des réserves assez faibles et ça continue »a -t-il soutenu.

« Mais, toujours, le stock d’urgence est là néanmoins ça ne suffit pas pour toutes les interventions », a-t-il indiqué.

Selon Dr Saliou Diop cette situation est systématiquement liée à la fermeture tôt ,cette année des universités sénégalaises  ,car 60% des donneurs de sang sont des étudiants », affirme-t-il.

Face à ce manque de sang, le Directeur du Centre  National de Transfusion Sanguine ,Dr Saliou Diop dit se battre tous les jours pour renverser la situation. A cet effet, nous a-t-il   confié : « j’adresse des demandes à toutes les structures du pays, associations Sportives, sociétés privées, nationales, ministères mais, affirme-t-il : « les réponses  sont rares et laissent nos attentes brisées ».

Ceci, démontre à suffisance le manque d ‘humanisme des Sénégalais face à cette noble mission de sauver des  vies.

Le Dr Saliou Diop a profité de l’occasion pour remercier l’Association Sénégalaise des Arts Martiaux qui a organisé ce 22 Octobre une journée de don de sang pour venir en réponse à l’appel du centre national de transfusion Sanguine. En Marge de cette première édition qu’elle veut pérenne selon le Président Yatma Lo, l’association a su  collecter 100 poches de Sang.

Fier de cette initiative, Saliou Diop appelle tout le monde à faire comme l’association des arts martiaux afin de sauver tous des vies .Sur ce ,il lance un appel aux religieux qui doivent être piliers dans cette mobilisation vu leur statut et posture sociale, dit-il . Cet appel va également à l’endroit des  corps armés et à toutes les composantes de la société.

 Ce faisant, le Dr Diop  veut que la manifestation de l’humanisme Sénégalais soient à la hauteur de notre terranga  et triomphe pour cette noble mission de donner chance à chaque vie en danger.

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici