La 8 éme édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité s’est ouvert au Centre international Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), ce Lundi 24 Octobre sous la présidence du président de la République , Macky Sall.

Accés sur le thème : » L ‘Afrique à l’épreuve des chocs exogènes : défis de stabilité et de souverainetés”, la tribune a été saisie par le chef de l’État pour un procès contre les réseaux sociaux.

‘’A la cybercriminalité classique, s’ajoute aujourd’hui ila frénésie quotidienne de réseaux sociaux devenus une fabrique massive de fake-news et de manipulations’’, a souligné le Président Macky Sall.

‘’Le monde réel est la merci d’un monde virtuel qui répand à haut débit la tromperie, le populisme, le radicalisme, la haine et la violence’’, a-t-il poursuivi.

‘’Autant de pratiques qui ne peuvent relever de la liberté d’opinion ou d’expression’’, précise-t-il.

‘’Droits et liberté vont de pair avec responsabilité’’, a-t-il apporté en réplique .

Donc, le ‘’droit et la liberté ne donnent licence d’attenter à la liberté, au droit et à la dignité d’autrui ou saper la cohésion sociale et la stabilité institutionnelle d’un pays’’, a précisé le Président Macky Sall.

Ainsi Face à ces dérives ,il a déclaré qu’il ‘’urgence à réformer les moyens de lutte contre la cybercriminalité’’.

‘’Il est temps de réglementer les réseaux sociaux, signe-t-il.

rPour se faire, le chef de l’État a soutenu qu’il faudra: ‘’remettre en cause quelque liberté que ce soit mais de limiter les abus qui sont des facteurs de promotion de la violence et de la haine dans nos pays’’. Une vocation de l’école de cyber sécurité à dimension régionale qui travaille pour former des experts dans ce domaine.

Avec ces experts, indique-t-il, ‘’les insulteurs publics savent qu’ils sont retrouvés rapidement’’. A cet effet,il a invité le forum à y réfléchir.

IIMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici