Le président Félix Tshisekedi, après avoir regretté, dimanche 6 décembre, que la coalition FCC-CACH au pouvoir en RD Congo “n’a pas permis de mettre en place ce pourquoi il a été élu”, a annoncé la nomination d’un informateur pour identifier la majorité au sein de l’Assemblée nationale.
“J’ai décidé de nommer un informateur pour identifier une nouvelle majorité parlementaire, l’actuelle s’étant effritée. Je n’exclus pas la possibilité, étant donné que la crise est persistante avec un parlement qui ne veut pas accompagner le gouvernement, d’user de mes prérogatives pour vous demander cette majorité”, a déclaré Félix Tshisekedi.
Il a eu à souligné, les différentes interrogations, inquiétudes et lassitudes recueillies lors des consultations politiques qu’il a menées du 2 au 25 novembre 2020, avant de promettre de les prendre en compte.
En effet, a-t-il souligné, ces consultations ont mis à jour le rejet de la coalition FCC-CACH après deux années d’efforts inlassables pour préserver l’essentiel. Aussi a-t-il annoncé avoir décidé de porter la RDC au sein d’une nouvelle coalition dénommée “l’Union Sacrée”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici