Papier

S

Sekou Diallo

à moi
il y a 3 minutes

Détails

Les populations de Diama étaient dans les rues pour dénoncer leurs difficiles conditions de vie

 «Notre Diama a été créé en 999, plus âgé que la république du Sénégal et même les précurseurs de cette république. Aujourd’hui après 1023 ans nous sommes toujours dans le noir face à une indifférence notoire et insensible des autorités étatiques et politiques», a dit Demba Thioune le porte parole du jour. 

Ces populations ne peuvent plus supporter les promesses non tenues des autorités.

«Nous n’allons plus accepter que ce terroir soit un espace de promesses qui ne seront jamais tenues, que ça soit clair», a laissé entendre Demba Thioune 

 Ces populations mettent en garde les autorités politiques dans le cadre de la campagne électorale.

«Aucune autorité politique, investi n’est pas la bienvenue dans notre cher Diama si toutefois nos revendications ne sont pas complètement prises en charges. C’est fini cette ère des promesses que ces politiciens le prennent pour dit. Nous les déclarons «Persona non grata» à diama et nous les sanctionneront le soir du 31 juillet avec nos farouches armes, NOS CARTES D’ÉLECTEURS», a conclu le porte parole du jour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici