Texte :cp @cpi

Le Président de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour »), le juge Piotr Hofmański, a conclu hier une mission officielle de trois jours au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New York, au cours de laquelle il a rencontré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, ainsi que d’autres responsables de l’ONU et des représentants des États et de la société civile. Lors de ses entretiens, le Président Hofmański a souligné le niveau sans précédent d’activité judiciaire de la Cour et a appelé au soutien le plus large possible de la communauté internationale au mandat indépendant de la Cour et à ses activités se déroulant sur plusieurs continents différents.

Lors de sa rencontre avec le Secrétaire général Guterres le mardi 5 avril 2022, le Président Hofmański a transmis au Secrétaire général la profonde gratitude de la Cour pour le soutien et la coopération continus des Nations Unies, qui restent plus importants que jamais alors que la Cour fait face à une charge de travail sans précédent, y compris un nombre record de cinq procès se déroulant cette année. Le Secrétaire général António Guterres a renouvelé les assurances de son ferme engagement et de celui des Nations Unies à soutenir la Cour dans ses efforts visant à traiter des crimes les plus graves au regard du droit international. Les discussions au cours de la réunion ont en outre souligné l’importance primordiale du respect de l’indépendance de la Cour en tant qu’institution judiciaire et de poursuivre les efforts pour encourager tous les États qui ne l’ont pas encore fait à adhérer au traité fondateur de la Cour, le Statut de Rome, pour renforcer le système de justice pénale internationale, améliorer la prévention des atrocités et promouvoir l’accès à la justice pour les victimes partout dans le monde. Le Président Hofmański a également rencontré séparément M. Achim Steiner, Administrateur du Programme De Développement Des Nations Unies, et Mme Alice Wairimu Nderitu, Conseillère spéciale du Secrétaire général pour la prévention du génocide, dans le cadre des relations de collaboration entre la CPI et les Nations Unies.

Pendant son séjour à New York, le Président de la CPI a également rencontré le Vice-Président de l’Assemblée des États Parties au Statut de Rome, l’Ambassadeur Bob Rae, et a informé le Groupe de travail de New York de l’Assemblée du travail judiciaire actuel de la Cour et d’autres activités, notamment des efforts visant à améliorer les opérations de la Cour dans le cadre du processus d’examen en cours mené conjointement par l’Assemblée et la Cour. Le Président Hofmański a également tenu un certain nombre de réunions visant à promouvoir la ratification universelle du Statut de Rome et a rencontré des représentants d’organisations non gouvernementales basées à New York.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici