attaque du Capitole par les partisans de Donald Trump

Accusé de coût d’état contre les  » instituts démocratiques » aprés le chao installé par ses partisans le mercredi au Capitole, Nancy Pélosi demande la destitution de Trump.

Les douzes jours qui restent pour le Président Donald Trump à la tête des États -Unis n’accordent pas assez d’assurance à la Présidente Nancy Pélosi.

« Chaque jour qu’il passe au pouvoir peut se transformer en spectacle de l’horreur »,a -t-elle laissé entendre.

Sur ce, déclare –t-elle: »je me joins au leader démocrate du Sénat pour demander au vice-président de destituer ce président en invoquant immédiatement le 25e amendement. Si le vice-président et le cabinet n’agissent pas, le Congrès peut être prêt à procéder à une destitution. »

Selon la Constitution américaine cette procédure exceptionnelle prévoit d’écarter le président du pouvoir s’il est jugé inapte par une majorité de son cabinet.

Pour le sénateur républicain Lindsey Graham la présidence de Donald Trump a été « ternie par ce qui s’est passé la veille »:

« Les gens qui se sont assis dans les fauteuils doivent être dans la cellule d’une prison, réagit Lindsey Graham. Les personnes qui ont attaqué la police de la capitale doivent être inculpées pour avoir attaqué un officier de police. La sédition peut être une accusation pour certaines de ces personnes ».

BIBI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici