Le président de la République du Sénégal Monsieur Macky Sall a préconisé jeudi la ‘’désescalade’’ au Proche-Orient et a souhaité des négociations entre Israéliens et Palestiniens, ‘’dans le respect du droit international’’. ‘

’C’est le moment de prier pour la paix, la paix en Palestine et en Israël. Nous profitons de l’occasion pour lancer un appel à la désescalade, pour que la paix revienne, pour que des discussions saines et sérieuses puissent être engagées entre ces deux communautés dans le respect du droit international’’, a déclaré Macky Sall. Le chef de l’Etat a lancé cet appel en s’adressant à la nation, via la RTS 1, après qu’il a sacrifié à la traditionnelle prière de l’Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan, le mois du jeûne musulman. ‘’C’est notre devoir de faire cet appel’’, a-t-il affirmé, rappelant que le Sénégal dirige, depuis 1975, le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. ‘’Israël est également un partenaire. Nous l’invitons à tenir compte de la situation et à agir dans le sens de l’apaisement‘’, s’est exprimé le chef de l’Etat Macky Sall. 

Des violences ont éclaté depuis plusieurs jours, entre les Palestiniens et les Israéliens. Les heurts se déroulent partiellement dans la mosquée al-Aqsa (Jérusalem) est l’un des plus importants lieux saints de l’islam. 

 Les tensions sont alimentées par les risques d’expulsion de plusieurs familles palestiniennes du quartier Cheikh Jarrah, à Jérusalem-Est. Le mouvement islamiste palestinien Hamas a lancé des centaines de roquettes en direction d’Israël. L’armée israélienne, elle, a mené plusieurs raids meurtriers à Gaza, faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici