Le score de ce dimanche 31 affirme une supprématie incontournable de Ousmane Sonko et la coalition Yewwi,aprés le débâcle du 23 janvier,c’est le « Paraclet »

Au delà de Dakar,Touba Ziguinchor bastillon de l’opposition Sonko a arraché des mains du pouvoir une larges majorité de ces « prairies » :

Saint-Louis , le beau frère de Macky Sall,Mansour Faye est mis à terre .Il a été battu dans son propre bureau de vote. Yewwi et Wallu totalise la majorité des voix.

Louga , le ministre Moustapha Diop subi une raclée : il a été battu dans son propre bureau de vote, lui aussi .

Yewwii fait le plein en raflant la majorité des bureaux de vote;

Sédhiou, a subi la fière de la raclée. Ici, le sort a été très fatal pour le camp présidentiel car pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal cette contrée s’affirme dans l’opposition avec près de 60% de voix à la coalition Yewwi.Dans cette parti du sud du pays,le ministre de la communication en l’occurrence le maire de la ville Abou Diop a été battu comme ses amis dans son propre bureau de vote.

Selon les tendances,Yewwi qui est majoritairement en tête prend le contrôle de l’Assemblée Nationale avec plus de 50 siéges, lune vingtaine de siéger pour la mouvance présidentielle et une quinzaine pour Wallu.

BIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici