Le Sénégal va intégrer ce mardi le Forum des pays exportateurs de gaz au titre d’observateur à l’occasion la 24ème réunion ministérielle du GECF qui se tient au Caire en Egypte, annonce un communiqué

L’exploitation des champs gaziers du projet Grand Tortue Ahmeyin (GTA), prévue en 2023, va générer environ 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, entre 2023 et 2027, ensuite 5 millions de tonnes par an jusqu’en 2030, puis 10 millions de tonnes par an au-delà de 2030, selon Mamadou Fall Kane  Secrétaire général adjoint du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz) .

Le GECF est fort de 11 pays membres dont : l’Algérie, la Bolivie, l’Égypte, la Guinée équatoriale, l’Iran, la Libye, le Nigéria, le Qatar, la Russie, Trinité-et-Tobago et le Venezuela.

Il comprend également huit observateurs : l’Angola, l’Azerbaïdjan, l’Iraq, la Malaisie, le Mozambique, la Norvège, le Pérou et les Émirats arabes unis.

Ensemble, ces États abritent 72 % des réserves mondiales prouvées de gaz naturel, 55 % des exportations par pipeline et 50 % des exportations de GNL, selon ahramonline.

Le GECF a été créé en 2001 et transformé en une organisation gouvernementale internationale dont le siège est à Doha, au Qatar, en 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici