Ce jeudi 30 juin, le président de l’Assemblée Nationale Moustapha Niass a ouvert les travaux sur le débat d’orientation budgétaire 2021 -2022.

Un exercice, selon le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo qui consiste à «  éclairer les choix stratégiques du gouvernement, à les enrichir des critiques et recommandations de l’Assemblée Nationale, et au final, à bâtir les meilleurs budgets possibles pour notre pays’’.

’’Les grandes lignes de notre politique budgétaire à moyen terme portent sur la consolidation et le renforcement du cadre macroéconomique et financier’’, a tenu à rappeler le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

 L’orientation de cette   politique budgétaire prône , ’’ l’’élargissement de l’espace budgétaire, à travers la maîtrise et l’amélioration de la qualité des dépenses publiques ainsi que la mobilisation des recettes internes’’, a-t-il soutenu .

Sur ce, confie-t-il ,avec plus 79% de ressources du budget qui proviennent d’efforts internes, le Sénégal garde le cap vers la souveraineté budgétaire.

’’La politique de financement restera essentiellement ancrée, d’une part, sur le recours à un endettement prudent axé sur les ressources concessionnelles et, d’une part, sur des partenariats public-privés bien maîtrisés’’, a expliqué, le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

AKD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici