Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Ka, annonce qu’une enveloppe de plus de exceptionnels décidée par le gouvernement.

Cash Transfert :Samba Diobéne:Ministre chargé du Développement Communautaire,de l’équité Sociale et territoriale:2,2 milliards de francs CFA ont été mobilisés au profit des ménages pauvres de la région de Kaffrine.

« Une enveloppe de 2 217 120 000 est mobilisée pour soulager les 2.7714 ménages concernés dans la région de Kaffrine, à travers une assistance exceptionnelle de 80 mille francs CFA sous forme de transfert monétaire d’urgence », a confié le ministre sénégalais du Développement Communautaire de l’équité Sociale et territoriale..

Cette opération au profit des ménages pauvres inscrits au registre national unique (RNU) entre dans le cadre du suivi des programmes d’équité sociale.

La lutte contre la pauvreté et le renforcement de la résilience des ménages face au choc sont « au cœur » des préoccupations du gouvernement ,s’est félicité le ministre.

« La Stratégie nationale de protection sociale révisée en 2015 promeut une politique de protection sociale intégrée allant de la couverture maladie universelle à l’appui pour des activités génératrices de revenus’’ au profit des femmes, « en passant par des cash transferts et des actions de réponse aux chocs », a-t-il précisé.

Dans la région de Kaffrine, 14336 ménages sont déjà bénéficiaires du Programme national de bourses de sécurité familiale pour un montant de 1,4 milliard par an, a fait savoir le ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale et territoriale,Samba Diobéne La.

« Cette initiative a eu un impact très significatif sur les populations bénéficiaires, cependant nous voulons faire plus pour lutter contre la pauvreté, et c’est dans cette perspective que le gouvernement a décidé de lancer cette grande opération de transfert exceptionnel en faveur de plus de 546 mille ménages au niveau national », a s’est-il exprimé.

A l’en croire, les impacts de ces transferts monétaires se feront sentir sur la consommation et la sauvegarde des biens de production, surtout dans des zones agricoles comme Kaffrine,a dit le ministre.

« Au-delà de ces impacts, d’autres effets sont attendus pour stimuler l’économie locale et redynamiser les activités de production des populations bénéficiaires », a-t-il soutenu.

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici