Iman Alioune Ndao ,est décédé dans la soirée d’hier lundi 5 septembre au mardi 6 de son coma à l’hôpital Fann.

Le guide religieux selon des sources concordantes était hospitalisé pour un problème de mal Bénin lié à sa main.

Une cagnotte lancée pour venir à son secours a récolté 25 millions de francs CFA en 24h et a été remise à sa famille un peu avant l’annonce de son décès.

Imam Ndao a été arrêté en 2015 par la justice Sénégalaise pour « apologie du terrorisme, actes de terrorisme, financement du terrorisme en bande organisée, de blanchiment de capitaux dans le cadre d’activités terroristes et de détention d’armes et de munitions de la 3e catégorie sans autorisation administrative »

Dans cet affaire ,Imam Ndao a été condamné à un mois assorti de sursis pour détention d’armes sans autorisation administrative.Il a été libéré en 2018 et deepuis sa sortie de prison il s’occupait de son école coranique et de ses champs à Kaolack

Agé de 62 ans,le ecrétaire général de la section Kaolack de la Ligue des Imams et Oulémas du Sénégal, était soupçonné de collusion avec un groupe de jeunes sénégalais en provenance des bastions du groupe jihadiste Boko Haram, alors dirigé par Abubakar Shekau, tué en mai 2021 par un camp rival proche de l’Etat islamique.

BIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici