Jadis annoncée en 2021, l’ exploitation du gaz au large de la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie, en décembre 2023 doit générer une capacité de « 2,5 millions de tonnes par an de gaz liquéfié », a annoncé ce dimanche le Président Macky à côté du chancelier allemand, Olaf Scholz, qui démarre une visite africaine au Sénégal.

Dans les projections , dés 2027 une augmentation de 3,5 millions de tonnes est attendue soit plus de 5 millions de tonnes par an, a indiqué le Président Macky Sall qui poursuit que l’objectif est de passer à une capacité de 10 millions de tonnes à partir de 2030.

Le chef de l’État a tenu à rappelé la détermination du Sénégal à travailler dans une perspective d’alimenter le marché européen en GNL. Sur ce, il se dit prêt à travailler avec l’Allemagne pour adoucir les types de crédit, mais aussi rechercher de l’exploration tout en valorisant le gaz domestique dans le cadre du « Gaz to Power ».

  • AKD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici