Suite à la proclamation hier des résultats provisoires des élections législatives du 31 Juillet,le  chef de la  mission  international pour la démocratie et la paix en  Afrique Jean Marie, s’est confié à dépêche afrique.

Sur les cent quatre-vingts bureaux couverts par son équipe, ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : LE CHEF DE LA MISSION INTERNATIONNALE POUR LA DÉMOCRATIE ET LA PAIX EN AFRIQUE SALUE LE PROFESSIONNALISME SÉNÉGALAISnfirme :« ce que nous avons constaté lors de nos observations, c’est que les élections se sont  passées de façon transparente.Et aussi, les gens sont sortis tôt malgré la pluie, pour remplir leur devoir citoyen et les organisateurs ont donné le meilleur d’eux même ».

Sur ce ,il s’est félicité du professionnalisme des principaux acteurs ,organisateurs des électeurs : « de manière globale,  je veux dire qu’ils ont fait de façon professionnelle le travail. Je peux citer le ministre de l’intérieur ,la DGE, qui est le bloc technique  des organisations des élections et la CENA », a-t-il dit.

Dans la même lancée , il  a souligné l’engagement du peuple sénégalais traduisant  ainsi son expression à travers les urnes : « alors le peuple sénégalais a joué un rôle plus important, je veux dire, les électeurs qui se sont levés, voter dans le calme, la transparence et dans un climat de paisibilité. Malgré la pluie,nous avons vu des handicapés qui sont sortis pour aller voter, une femme, une jeune femme enceinte aussi » s’est félicité le chef de la mission   internationale pour la démocratie et la paix Afrique Jean Marie

Toutefois,  les manquements à ce scrutin sont notoires, il faut le souligner.

« Les jeunes ne sont pas sortis massivement pour voter ; les représentants de toutes  les Coalitions de partis  n’étaient pas présents dans les bureaux de votes .Nous avons constaté aussi l’arrivée tardive de quelques bulletin ,un retard de 30 à 1h du temps », a confié Jean Marie

Sur cette  question divergente relative au nombre de voix dans le Fouta Jean Michel déclare que : « il est de droit pour tout un chacun ou pour une coalition, de contester les résultats et que les organes ou l’organe chargée de vider cette question se prononce et dit la décision finale », a-t-il soutenu.

« Mais, nous disons que l’élection s’est passée de façon  transparente.

 Les résultats qui viennent d’être proclamer , nous pensons que ça reflète l’expression  libre des électrices et les électeurs sénégalais qui sont sortis remplir leurs devoirs citoyens » a -t-il précisé, Jean Marie

Pour la stabilité du pays il a lancé un appel à l’apaisement : « nous faisons un appel  au peuple sénégalais , la paix n’a pas de prix. Je pense très bien que, après ces élections législatives, le Sénégal va vivre, va continuer à vivre les sénégalaises et  sénégalais vont continuer à vaquer, à leur préoccupation , a-t-il déclaré.

Mieux avance -t-il : «  c’est mieux de  préserver ce climat de paix qui a toujours fait en sorte que le Sénégal soit un pays paisible en Afrique », a -t-il lancé.

« Je lance aussi  un appel à tous les pays africains qui n’ont pas emboîté le pas du Sénégal dans le processus de la démocratisation de venir apprendre à l’école du Sénégal parce que le Sénégal peut être, que vous ne le savez pas est en peloton en Afrique et s’il faut citer, il y a beaucoup d’autres pays au monde qui ne font pasncomme  le Sénégal, peut-être que vous êtes très proches de vous pour savoir que vous êtes meilleurs,   et nous, en tant que camerounais et autres nationalités nous ne pouvons que être contents et fiers du Sénégal.

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici