Le parti démocratique sénégalais compte bien jouer sa participation à la présidentielle de 2024 même si officiellement son candidat Karim Wade n’est pas blanchis de l’histoire de traque des biens mal acquis.Pourra-t-il bénéficie de l’ amnistie ,projet annoncé par Macky Sall.

En marche vers la conquête de 2024, le PDS, entame dés ce 23 Novembre une  » opérations de placement, de vente des cartes et de renouvellement des structures dans toutes les  fédérations au niveau de la diaspora »,annonce le secrétaire général, Maître Abdoulaye Wade à travers ce communiqué de presse rendu public.
Sur ce, le secrétaire général national du Pds demande aux militantes et militants, aux mouvements de soutien de se mobiliser pour la seconde étape des opérations de placement et de vente des cartes aux fins de renouvellement des structures. A cet effet,les invite, par à « accueillir et à accompagner les superviseurs et commissaires politiques déployés sur toute l’étendue du territoire national ».
 
Les montages des secteurs s’effectueront aussi, au fur et à mesure que se déroulera la vente des cartes avant de procéder aux installations des sections et des fédérations qui s’effectuera comme suit : la vente des cartes et le montage des secteurs: du 28 octobre au 31 décembre  2022, le montage des sections : du 1er janvier  2023 au 15 janvier 2023 et enfin le montage des fédérations: du 16 janvier au 31 janvier 2023,souligne le texte.

AKD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici