Premier ministre du Congo belge Patrice Lumumba est assassiné pour avoir proclamé l’indépendance de son pays.

61 ans après, l’unique organe qui lui reste est enfin rentré en terre natale, au Congo .

Il s’agit de sa dent qui a quitté Bruxelles et est rentrée sur la terre sur laquelle il a vu le monde.

 Héro de l’indépendance Congolaise, un hommage National lui est rendu.

Et c’est à 16h, heure locale que le reste du héro de l’indépendance a foulé son sol natal ,Sankuru,(sa terre natale), ce mercredi 22 juin 2022

Ainsi démarre l’hommage avec direction, Onalua, pour  le deuil famillial. Apres cette étape ,le cercueil sera acceuilli à Kisangani puis Lubumbashi.

Après cette nouvelle étape, le  cercueil doit prendre la direction Kisangani, où est né l’engagement politique de Patrice Lumumba avant de rejoindre Lubumbashi, dans le Katanga. Le cercueil du premier ministre congolais sera alors conduit à Shilatembo, où il a été exécuté .

Enfin, ce sera le retour à Kinshasa pour les trois jours de deuil national et la cérémonie  officielle d’hommage national.

Patrice Lumumba fût exécuté,un an après sa déclaration précisément le 17 janvier 1961par des officiers belges en complicité avec des sécessionnistes de la province du Katanga.

Il fût tué par un peleton  d’exécution .Son corps a été découpé puis dissous dans de l’acide par le commissaire belge , Gérard Soete.Cette crime  honteuse de l’histoire coloniale du royaume Belge a été longtemps  sécréte.

Le commissaire belge Gérard Soete a conservé chez lui, comme un trophée de chasse, deux dents issues des restes du Premier ministre congolais : «Je les ai arrachées, il avait une très bonne denture», racontera même un peu plus tard, fièrement et face caméra, le commissaire belge dans un documentaire de Thomas Giefer

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici