Le 28 septembre 2009, des partis politiques et organisations de la société civile ont bravé l’interdiction de la junte dirigée par Moussa Dadis Camara de manifester à Conakry.

C’est sur cette ordre d’interdiction que le pouvoir en place a déclenché une   répression faisant au total 150 mort  d’après une  enquête  menée par les Nations unies.

Des cas de viols, d’attaques  et de destruction d’édifices publics et privés ont été également enregistrés au cours de ces événements affreux dans la capitale guinéenne.

Dans cette histoire  de  tentative d’assassinat contre l’ancien Président Alpha Condé, le  principal accusé , le militaire Aboubacar Toumba Diakité a été arrêté et  mis  en prison depuis 2017.

Egalement, le  Président de la transition d’alors, Moussa Dadis Camara,  inculpé. L’ Avocat général d’alors ,William Fernande   avait requis en 2013 la peine de mort contre quatre des 33 accusés.

En vue de l’ouverture du  procès sur ce crime qui doit avoir   lieu à Conakry en Septembre, le ministre  de la justice a publié ce 22 Août la liste officielle de 61 magistrats .

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici