Révolutionnaire, Kwame Nkrumah a conduis son pays, le Ghana à l’indépendance en 1957.

Ainsi ,il devint le premier président et tente de faire du Ghana le phare de la révolution en Afrique, en rompant avec l’héritage coloniale et la misère.

Ce passage a été très rude pour le révolutionnaire qui s’est heurté à toutes sortes de difficultés. Il fût injecté du pouvoir le 24 Février 1966 alors qu’il est en voyage en Chine.

Nkrumah est renversé, sans aucune résistance, par un coup d’État militaire qui pourrait avoir été incité par la CIA. Il est accusé d’avoir mis l’économie de son pays à terre

En exil depuis cette date auprès de son ami Sékou Touré à konacry ,il rendu l’âme le 27 Avril 1972 à la suite d’un cancer à Bucarest ( Roumanie)

PIONNIER DU PANAFRICANISME, NKRUMAH

NKRUMAH

Reconnu comme l’un des pionniers du panafricanisme Kwame Nkrumah ,déjà Premier ministre déroulait une politique d’« Africanisation de l’administration, de panafricanisme et d’anticommunisme ». Sur ce il développa les infrastructures de son pays grâce aux excédents de l’Office de commercialisation du cacao et le jour même de l’accession à l’indépendance , le 6 mars 1957, il décide d’abandonner le nom colonial du pays au profit de l’actuel, en hommage à l’Empire du Ghana.

Dans sa bataille du panafricanisme ,en 1945, il participe à l’organisation du Congrès panafricain et revendiqué l’indépendance immédiate de l’Afrique avec la formation d’une identité supranationale : les « États-Unis d’Afrique » qui permettraient au continent de devenir l’une des plus grandes forces du monde, selon lui.

En mars 1963, il participe activement à la rédaction de la charte de l’Organisation de l’unité africaine, même si son idée de créer un gouvernement central africain n’est pas retenue. Des années après sa mort, ses idées restent plus que d’actualités et nécessaires face à ce nouvel ordre mondial qui se dessine.

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici