Le SYNTTAS en sit-in dans les locaux du ministère de l’agriculture

Engagé pour le rétablissement  de leur droit ,le SYNTTAS maintient le combat  et élève  la barre.

Après  un sit-in le 6 Avril dans les locaux  du ministère à Diamniadio il bloque la campagne  agricole.

Sit-in du SYNTTAS le 6 Avril dans les locaux du ministère de l’agriculture

Selon ce communiqué  de presse  reçu par DépecheAfrique : «le SYNTTAS  ne participera  pas à la préparation de la Campagne Agricole 2021-2022 ».

Ainsi il compte bloquer toutes les opérations relatives à la mise en place des semences certifiées et le suivi de l’ensemble des projets et programmes agricoles suivi de

la rétention des bulletins de semences et des statistiques agricoles ,renchérit  le communiqué.

Le SYNTTAS exige le payement  de ces 4 indemnités :

 indemnité de logement, indemnité de  prise en charge agricole, indemnité de responsabilité particulière, indemnité de risque,jamais  révisés depuis  11ans.

Le SYNTTAS  est en grève  générale  de 72h depuis ce 7 Avril.

10 Commentaires

  1. Vraiment c’est triste dans un pays comme le senegal ou l’agriculture occupe une place très importante et porte l’économie même de ce pays est entrain d’être sabotée par les autorités. Les travailleurs courent derrière des autorités des indemnités depuis plus de 4 décennies.
    La politique agricole est biaisée.

  2. Les agents du ministère de l’agriculture sont de vrai diambar les autorités devrai les motivé et leur donné plus de moyen a faire leur travail convenblement

  3. Comment dans un pays qui se dit plus de 70% de la population sont agriculteur et ce secteur est le moteur de la croissance de l’économie mais malheureusement cet État ne donne aucune considération.aux acteurs.
    Cesser la politique politicienne et régler les problèmes du secteur

  4. Dans ce Maer il y a du n’importent quoi.
    Il y a que du saupoudrage dans ce ministère. Les autorités valorisent plus les agents des projets, programme, des sociétés et des agences qui sont là que pour bluffer la population avec des chiffres imaginaires.
    Rien de concret dans tout ça. Svp arrêtez way

  5. Voilà une journaliste qui traite toujours une actualitè pour developpement agricole. C est une question de vie et tout est donc importante.
    Vivre c est se nourriture et avoir des revenus decents et seul l agrixulture est capable d assurer cela.

  6. Agent du MAER les seuls parents pauvres de l’administration senegalaise vrement c’est déplorable aucune considération envers ces jambars qui nourrissent la planète

  7. Je me demande à quoi sert de creer des emplois non décents.Les agents du MAER sont très fatigués car ne pouvant même pas payer leur loyer alors qu’ils sont affectés vers les régions les plus reculées du sénégal.Pourquoi pas les mettre dans de très bonne condition pour motiver les jeunes dans ce secteur qui représente un moteur du developpement.Ces agents méritent plus de considération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici