« La prospérité,la liberté,la justice et la solidarité »les quatres clefs sur lequel le député Maire, Barthélémy Dias promet de s’appuyer s’il est élu président de l’Assemblée Nationale du Sénégal demain 12 Août 2022.

Ce 11 Août au siège de la coalition Takhawu Sénégal ,il a déclaré face à la presse : » je vous annonce ma candidature à la présidence de l’Assemblée nationale du Sénégal.Ma candidature est portée par toute la coalition yewwi Askan « .

« En présentant ma candidature à la présidence de l’Assemblée nationale,je veux faire de cette institution majeure le centre d’impulsion de la vie politique nationale.

« Nous voulons une Assemblée nationale qui redonne le pouvoir au peuple sénégalais et qui rend compte au peuple sénégalais », a-t-il insisté dans sa déclaration de presse .

« Nous voulons une Assemblée nationale qui, instaure une gouvernance fondée sur la prééminence et la permanence de la République, garantie l’État de droit de l’équilibre et la séparation des pouvoirs, la démocratie, les droits humains, de la participation citoyenne « , a-t-il promis.

Sur ce ,il compte faire de l’hémicycle le » lieu du débat public, une Assemblée pour débattre du sens à donner aux institutions de la République et pour leur donner la crédibilité que le peuple sénégalais est en droit d’attendre.Nous voulons également une assemblée de combats, une Assemblée pour se battre contre les injustices, contre la hausse des prix des denrées, produits et services de consommation courante contre la délinquance de nos services publics singulièrement l’école publique et l’hôpital public, contre l’instrumentalisation de la justice », a déclaré le député maire de la ville de Dakar Barthélémy Dias.

Dans la même foulé, Barthélémy Dias compte mettre au coeur de ses préoccupations » les inondations et les tragédies qui en découlent, malgré des milliards engloutis par le pouvoir actuel dans les eaux de pluie », a-t-il soutenu.

Pour résumer, le Candidat à la présidence de l’Assemblée Nationale , Barthélémy Dias paide en faveur d’ « une assemblée pour remédier au déclin de notre pays.Nous voulons une Assemblée pour se battre pour les politiques sociales qui valorisent le capital humain, l’éducation, la formation et l’emploi, qui protège par la santé et la sécurité,qui diffuse des solidarités pour les personnes vulnérables.Nous voulons une Assemblée qui garantit une gestion transparente et rationnelle des ressources publiques dans l’intérêt de notre pays.Et qui assurent une répartition équitable des recettes tirées de l’exploitation des ressources naturelles de sorte à générer une incidence positive réelle sur le niveau de vie des Sénégalais et en faire bénéficier les générations futures.Nous voulons une Assemblée qui impulse des politiques économiques dynamiques diversifiées et portée par le secteur productif national afin de produire une croissance inclusive des richesses durables, de créer des emplois pérennes et de lutter efficacement contre la pauvreté.Dans le cadre d’une démocratie apaisée, qui renoue avec les vertus du dialogue et au moyen des mécanismes de collaboration entre les législatives et l’exécutif, a-t-il assuré.

« Nous adopterons des lois qui placeront les sénégalaises et les Sénégalais.Au cœur des politiques publiques afin, ensemble, de relever les défis du temps présent et de construire un avenir de prospérité, de liberté, de justice et de solidarité »

pour cette candidature tant attendue et officialisée,il a ces collègues parlementaire à « se rassembler autour de » sa candidature.

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici