Les relations commerciales entre la Turquie et l’Afrique s’est montrées dynamiques au cours des deux décennies dernières.

Le volume d’échanges entre la Turquie et l’Afrique est passé de 5,4 milliards de dollars à 25,3 milliards en 2020.Sur les seuls onze premiers mois de 2021, il a atteint 30 milliards de dollars, a indiqué le président Recep Tayyip Erdogan en marge de la clôture du troisième sommet Turquie-Afrique.

Ainsi fier de ses résultats le Président Edogan se fixe un objectif de 75 milliards dans l’avenir.

Forts de ces résultats ,il a annoncé organiser le prochain sommet Turquie-Afrique en terre africaine en 2024.

En marge de ce sommet un mémorandum d’accord a été accordé pour la période 2022-2026 qui vise à « renforcer la collaboration » avec l’Afrique dans cinq domaines principaux : outre le commerce et les investissements, la « paix, sécurité et gouvernance » ; l’éducation, les jeunes et le « développement des femmes » ; le « développement des infrastructures et de l’agriculture » ; et la « promotion des systèmes de santé résilients ».

En matière de défense, la Turquie dispose déjà d’une base militaire en Somalie et pousse son avantage avec ses ventes de drones .

Le Maroc et la Tunisie ont déjà leur premiers drones de combat turcs en septembre et l’Angola a récemment exprimé son intérêt pour ces drones.

Dans cette même perspective,la Turquie a signé en août dernier un accord de coopération militaire avec le l’Éthiopie

AGI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici