Face à la situation de guerre en Ukraine, « la crise des céréales ,surtout le blé qui entre dans la composition du pain est inévitable ».

Le Sénégal quand à lui a anticipé sur une probable crise, selon le ministre des Finances et du budget,Abdoulaye Daouda Diallo.


‘’Je vous rassure, il n’y aura pas de pénurie de pain, encore moins d’augmentation de prix’’, a-t-il déclaré, ce jour à Dakar.

Le Sénégal dispose actuellement d’un stock de  »150.000 tonnes importées et transformées et est en attente de réceptionner 30.000 autres tonnes, soit un total de 180.000 tonnes, l’équivalent de six mois des besoins du pays en blé »,a rassuré le ministre des Finances et du budget,Abdoulaye Daouda Diallo.

‘’Pour stabiliser le prix du pain administré d’avance par le gouvernement aux alentours de 150 FCFA, l’Etat avait pour cette année ‘’prévu une subvention d’un montant de 15 milliards de francs CFA, pour les six premiers mois’’ de l’année.

‘’En début de semaine, nous avons déjà stabilisé un montant de 11 milliards FCFA confirmé et pour les quatre milliards qui restent, je me suis engagé avec les meuniers pour mettre à leur disposition ce montant, au plus tard, le 10 juillet prochain’’, a indiqué le ministre Abdoulaye Daouda Diallo.

BIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici