Secteur primaire : bataille syndicale, bataille juridique ,Aly Nguouille  Ndiaye,Papa Sagna Mbaye, Saleh,face à l’intersyndicale  pêche, agriculture ,élevage

Depuis 1960  les travailleurs de l’agriculture et de la pêche attendent avec impatience leurs indemnités internes.

Sept mois après  la signature du décret d’application, acquis sous de longues et braves luttes ,ces agents se disent surpris par la suppression de ces indemnités  annoncée par le ministre Abdoulaye Daouda Diallo.

Une suppression selon le  Secrétaire Général du SYNTTAS ,Mor Diouf: « illégale, illégitime du point de vue droit et social.

Ainsi face à cet injustice, les travailleurs du secteur primaire ; Agriculture, Élevage, Pêche, ont à l’unité lancé un plan d’action de 72h de gréve générale ,paralysant  l’économie nationale.

Dans son allocution ,face à la presse Mor Diouf,Sécrétaire Général du SYNTTAS a insisté sur l’équité entre les travailleurs ,car: «  il n’est pas question que d’autres agents soient favorisés par rapport à d’autres » a -t-il fustigé.

Sur ce ,il a déclaré :« on ne renoncera pas à ces acquis ». Ces indemnités , c’est 60 ans de luttes , dont  l’intersyndicale reste et restera debout contre sa suppression et contre toutes autres injustes. Au même titre que les autres agents,nous travailleurs du secteur primaire en ont droit »,signe -t-il.

Chérif Sambou, chargé de la communication de l’intersyndicale a pour sa part invité le Chef de l ‘Etat Macky Sall qui a reconnu que ces secteurs méritent  revalorisation de corriger la note de Abdoulaye Daouda Diallo et conserver ces acquis du secteur primaire.

Dans la même lancé il a rappelé que c’est le président , lui même qui s’est engagé à « mettre fin à cette injustice », dont nous espérons rapidement que cette note sera retirée , a-t-il lancé.

En alerte face à cette «  aberration », l’intersyndicale  n’exclut pas la bataille juridique,selon Chérif Sambou , chargé de la communication.

IMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici