Le Président de la Républiquesignale que, la double crise (sanitaire et économique), incite les pays africains à accentuer : (i) le plaidoyer pour la réallocation des droits de tirage spéciaux (DTS) en faveur de l’Afrique ; (ii) la montée en puissance des investissements privés en Afrique à travers des marchés financiers crédibles, les projets de mise en place d’un mécanisme africain de stabilité financière et la création d’une agence de notation panafricaine.
Le Chef de l’Etat demande, sur ces questions stratégiques et techniques, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, de finaliser avec les autorités monétaires (BCEAO) et la commission de l’UEMOA, des propositions de contributions visant le renforcement de la stabilité financière dans la zone UEMOA et en Afrique.

Abordant la question liée à la nécessaire accélération du processus de restructuration de la société nationale de la Poste, lePrésident de la République demande, aux Ministres en charge des Finances et de l’Economie numérique, de lui proposer une feuille de route consensuelle, stabilisée et chiffrée, sur les options de modernisation de la Poste.
Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat est revenu sur l’intensification de la mise en œuvre du programme spécial de désenclavement (PSD), en indiquant que la réalisation d’infrastructures autoroutières, routières et des pistes de production, demeure un facteur accélérateur de notre développement économique et social.
Le Président de la République rappelle, ainsi, sa décision d’asseoir l’aménagement durable du territoire et la valorisation optimale du potentiel économique de nos terroirs, par la mise en œuvre du programme spécial de désenclavement (PSD) à réaliser sur un linéaire global de près de 2700 km.
Le Chef de l’Etat demande, dès lors, au Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et aux Ministres en charge des Finances et de la Coopération, de veiller à l’exécution rapide des projets prioritaires du PSD validé.
Le Président de la République souligne, enfin, la nécessité d’évaluer les interventions et les ressources du Fonds d’Entretien routier autonome (FERA), dans le cadre du plan d’actions déployé en liaison avec les acteurs publics impliqués (Communes, AGEROUTE, PROMOVILLES).
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat a insisté sur le dialogue social, pour consolider la modernisation des transports routiers. A ce titre, le Président de la République invite, les Ministres concernés, à prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’application effective, à compter du 1er juin 2022, des contrôles routiers (groupés) mixtes (Police nationale, Gendarmerie nationale, Douanes, Eaux et Forêts), au niveau des corridors nationaux.
Le Chef de l’Etat demande, en outre,au Gouvernement : (i) d’actualiser la réglementation sur les autorisations de circulation des taxis interurbains et des cyclomoteurs ; (ii) derenforcer  la formation initiale et le  perfectionnement des chauffeurs professionnels vianotamment les mécanismes du 3FPT; (iii) d’engager des concertations avec les acteurs du secteur, en vue de la conclusion rapide d’une nouvelle convention collective des transports routiers; (iv) d’accélérer l’exécution des différents projets de renouvellement des parcs de transports.
Le Président de la République a clos sa communication surson agenda diplomatique et sur le suivi de la coopération et des partenariats
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives et instructionsprésidentielles ;
– Le Ministre des Mines et de la Géologie a fait une communication sur l’approvisionnement local en or pour la bijouterie nationale ;
– Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement a fait une communication sur la prévention et la gestion des inondations en perspective de l’hivernage 2022 ;
–  Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur le projet phare « Dakar Campus Régional » dans sa composante Université Amadou Makhtar MBOW de Diamniadio.

_____FAIT A DAKAR ,LE 18 MAI 2022

Oumar Guéye, porte parole

du gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici